Champion régional 2008

Parthierry

Champion régional 2008

Île de la Réunion.

Devant  4000 personnes en folie,  l’AS Château Morange a remporté le titre de Champion de la Réunion 2008, en battant le Saint-Pierre HBC, 25-17. Une victoire logique tant la suprématie dionysienne fût INCONTESTABLE cette saison (1 seule défaite).

Jamais une finale locale n’avait réuni autant d’acteurs prestigieux, les anciens pros, Adrian GREGORY, Didier MANCEL, Fabrice PAYET, Bruno LATCHIMY,  Christophe COINDEVEL, Vincent HOAREAU, Yannis BOISEDU, Lucien DAMBREVILLE Guillaume DERAND, en plus des talents réunionnais tels que  les DAMOUR, PAJANIANDY, CLAIRE, GREGOIRE, ACAPANDIE.

Un début de match équilibré, le duel physique tant attendu est présent, D’un côté les MANCEL,  PAYET, LATCHIMY répondent au combat que propose la bande à Adrian GREGORY, FILAUMART et ACAPANDIE. Mais à ce petit jeu les Castel Morangeais font parler l’expérience, le buteur de la maison Saint-Pierroise ACAPANDIE se fait très vite sanctionner.  A partir de ce moment, les lutins de Château Morange vont se mettre en action, PAJANIANDY en voleur de ballon et DAMOUR à la finition sur son aile gauche. Les verts font la course en tête,  4-3, 7-4, 10-4, cela devient même presque trop facile tant les Saint-Pierrois montrent des signes de nervosité. Seul Gérald MONDON dans ses buts permet de maintenir un écart raisonnable. Mi-temps 13-9.

En seconde période les débats restent musclés, mais Château tient toujours la baraque avec une insolente maîtrise malgré des difficultés en attaque placée, la défense reste compacte et très solide. Mais Saint-Pierre grignote et revient tout doucement dans la partie,  surtout qu’à la 46e, 18-16, les Saint-Pierrois ont la balle de – 1 sur pénalty, que Yannis  BOISEDU envoie sur la barre. Les bleus on laissé passé leur chance Les dionysiens répondent de suite par deux buts d’affilées de l’ancien Dédé SERVANTES. Adrien CLAIRE (frère du parisien  Nicolas CLAIRE), Bruno LATCHIMY  font parler le bras avec quelques belles lucarnes, COINDEVEL sur pénalty met fin aux derniers espoirs des Saint-Pierrois. Comme un symbole, c’est PAJANIANDY qui d’une jolie malice participe à la clôture des débats (25-17). La suite a un air de déjà-vu. Un Président  Jean-Louis Teddy aux anges, un capitaine Fabrice Payet porté en triomphe. Une belle communion populaire alors qu’une pluie de confettis s’abat sur le parquet. Les joueurs du chef-lieu s’offrent un deuxième titre consécutif.

La boucle est bouclée. En gagnant la bataille des nerfs, Château-Morange a conclu avec panache une fantastique saison. Il y avait eu cette magnifique épopée en Coupe en France. Il faut désormais y ajouter un championnat dominé de la tête et des épaules. Place maintenant aux finalités du championnat de France,le week-end 21-22 juin à Cherbourg.

Au stade de l’Est.
Château-Morange – HBC Saint-Pierre : 25-17 (Mi-temps : 13-9)
4000 Spectateurs.
Arbitres :
MM. Reos et Payet.

Château-Morange : Algot (10 arrêts), Dincher (0 arrêts) – Latchimy 2 (2/7), Payet 2 (2/4), Mancel 1 (1/4), Damour 5 (5/8), Cafane 0 (0/3), Pajaniandy 5 (5/6), Servantès 3 (3/3), Lazarre 0 (0/1), Coindevel 3 (3/6), Claire 4 (4/5). Entr. : Arthur Lau-Wen-Taï.

HBC Saint-Pierre : Mondon (11 arrêts), Gossard (0 arrêts) – Acapandié 1 (1/3), Ribotte, Hoareau 2 (2/9), Derand 2 (2/6), Gregory 1 (1/1), Gregoire 1 (1/4), Dambreville 0 (0/1), Filaumart 3 (3/5), Boisedu 5 (5/7), Blard 2 (2/2). Entr. : Michel Charlette.

Source : handzone

À propos de l’auteur

thierry editor

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :